pinterest-site-verification=f057784d4ef30f9cf34341887f418ec9

Les pouvoirs du chant des oiseaux

Si vous avez déjà résolu l’escape game gratuit “un silence assourdissant“, cet article va vous permettre d’en savoir un peu plus sur les chants des oiseaux. Comme vous allez le voir, chaque vocalise a une utilité spécifique, nécessaire aux développements sociologiques, physiologiques et reproducteurs des oiseaux, mais pas que….

L’organe vocal des oiseaux

Chez les oiseaux, l’organe permettant les vocalises s’appelle la syrinx. Elle se situe en bas de la trachée, au niveau où celle-ci se sépare en deux pour diffuser l’air dans les poumons.
Il s’agit d’une structure cartilagineuse avec des membranes et des muscles.
Lorsque l’air passe dans la syrinx, l’oiseau contracte ses muscles ce qui laisse peu de place à l’air. C’est cet air comprimé qui fait vibrer les membranes et produit les sons.
Au cours de l’évolution, la syrinx s’est développée de manières différentes selon les espèces et les sexes. En effet, on remarque qu’elle est plus sophistiquée chez les mâles et les oiseaux bavards comme ceux de la famille des perroquets par exemple, alors que chez les cigognes elle est presque inexistante.
Certains oiseaux peuvent contrôler leur syrinx avec une précision inférieure à la milliseconde!

Les différents types de vocalises

De manière générale, le répertoire sonore des oiseaux comprend un certain nombre de cris et le chant. Afin de les décrire, l’homme a créé de nombreux verbes comme babiller, chanter, gazouiller, jaboter, piailler, piauler, ramager, roucouler, cancaner, et la liste est encore très longue (en voir plus). Voyons cela plus en détail:

Les cris

Ce sont des sons brefs utilisés toute l’année, à la fois par les femelles et les mâles. Ils sont spécifiques à chaque situations, et peuvent être classés de la manière suivante:

  • Cris d’alarme
    De nombreux oiseaux émettent des cris d’alarme en cas de danger et d’agression. C’est le cas du geai des chênes qui alerte sur la présence d’intrus sur leur territoire par ses cris rauques. Il est capable d’émettre des sons d’alerte différents en fonction du prédateur (renard, rapace, humain), et ses cris sont reconnus par les autres espèces. Il est la sentinelle de la forêt.
Cris d’alerte du geai des chênes

  • Cris liés à l’alimentation
    Certaines espèces poussent des cris lors de la découverte d’une source de nourriture, afin de rassembler leurs congénères.
    Il peut également s’agir d’une conversation entre juvéniles qui indiquent à leurs parents qu’ils ont faim, et les adultes de leur répondre qu’ils arrivent.
  • Cris de contact
    Les cris de contact servent pour se localiser, par exemple au sein du couple ou dans les relations parents/jeunes.
    Chez certaines espèces, chaque oiseau à sa propre signature sonore, comme l’empreinte digitale chez l’homme, ce qui permet aux individus de se retrouver dans une colonie.
    Ces cris peuvent également faciliter la coordination de certaines activités ou maintenir la cohésion du groupe. Ils sont très précieux chez de nombreux migrateurs nocturnes.
  • Cris d’imitation
    Certains oiseaux sont des virtuoses de l’imitation. Par exemple le Drongo à raquette, un oiseau africain très futé, imite les cris d’alerte de l’approche d’un prédateur émis normalement par d’autres animaux. Cela a pour but de faire fuir de multiples espèces et voler leur nourriture.
Le cri à 125 décibels du
Drongo à raquette

Les chants

Les chants, à la différence des cris, sont longs et complexes. Ils sont majoritairement émis par les mâles pendant la période de reproduction.
Les chants sont caractérisés par l’intensité du son (le chant est-il fort ou faible), la hauteur des notes (aiguë ou grave), la durée des phrases, le rythme, la mélodie et le timbre.
Ils ont eux aussi spécifiques à des situations particulières:

Défense du territoire

A la fin de l’hiver et au début du printemps, les oiseaux s’affèrent à trouver le territoire idéal à leur prochaine nichée. Le chant a pour première fonction la délimitation de ceux-ci. Car en effet, au cours de l’évolution, les chants se sont peu à peu substitués aux confrontations physiques.
Les oiseaux ont compris qu’il valait mieux prévenir que guérir! Des chants, pas la guerre!

Conquête des femelles

Le second rôle du chant des oiseaux est l’attraction et la stimulation des femelle lors de la reproduction. Les mâles peuvent user de stratégies surprenantes pour conquérir leur bien aimée, c’est le cas du ménure superbe. La femelle aime particulièrement les mâles capables de vocalises extravagantes. Le ménure a su développer une capacité extraordinaire à imiter correctement une grande variété de sons, comme des cris d’animaux, des obturateurs d’appareils photo, ou encore des tronçonneuses, comme vous pouvez l’entendre dans cette vidéo.

La sérénade du ménure superbe d’Australie

L’oiseau dont le chant est le plus puissant pour trouver l’amour, est l’Araponga blanc d’Amazonie qui pousse un cri pouvant atteindre 125 décibels!

Araponga blanc et son cri à 125 dB

Le chant des oiseaux au service des plantes

On sait aujourd’hui que les plantes tissent des connexions avec tous les êtres vivants qui les entourent, tourbillonnent, vibrent autour d’elles et particulièrement les oiseaux, que ce soit par les courants d’air des battements de leurs ailes ou par leurs chants.
Au printemps et en automne, lorsque les hirondelles émettent des vibrations pour se regrouper dans les airs, leurs battements d’ailes provoquent des courants aériens qui, combinés avec les champs des oiseaux, influencent la floraison et la fructification des plantes.
Une hypothèse propose l’idée que les oiseaux non seulement soutiendraient la croissance des plantes, mais s’abstiendraient peut-être même de chanter aux moments les plus chauds de la journée afin de ne pas exercer sur elles une surstimulation qui les mènerait à se dessécher. Les plantes auraient appris à séduire les oiseaux afin que ceux-ci leur assurent la mobilité qui leur fait défaut…

Campagnes de dénombrement d’oiseaux

Si l’envie vous en dit, de nombreuses campagnes de dénombrement vous permettent d’aider au recensement des populations d’oiseaux.
Je vous propose ce site dédié aux oiseaux du jardin. Vous devez ouvrir un compte personnel, puis vous définissez un espace, bien délimité, sur lequel vous allez compter les oiseaux (votre jardin privatif, un square, une partie bien délimitée d’un grand parc public, votre balcon), et vous le localisez sur une image aérienne. Enfin vous transmettez vos observations en indiquant la date, l’heure et les oiseaux observés.
https://www.oiseauxdesjardins.fr/index.php?m_id=1127&item=18
Le site vous propose également des fiches descriptives pour vous aider à différencier les espèces.

BirdNET est une application géniale qui, tel un shazam des oiseaux, sait vous dire de quelle espèce provient le chant que vous entendez.

Vous pouvez également vous entrainer (si ce n’est pas déjà fait) à reconnaitre certains chants d’oiseaux du jardin dans l’escape game gratuit disponible ici:

Le monde qui nous entour recèle encore tant de secrets… Tous les êtres vivants de cette planète sont liés les uns aux autres par des interactions parfois invisibles et insoupçonnées mais nécessaires au développement et à la vie de chacun.

Et vous, quel est votre chant d’oiseau préféré? Pensez-vous que la présence des oiseaux et de leurs chants puisse avoir un impact aussi important sur l’humain que celui qu’il a sur les plantes?
Toutes les réponses seront constructives, exprimez-vous!

Mystère Anima

Webographie

https://www.chant-oiseaux.fr/alphabetique/
http://www.univers-nature.com/durable-co/faune/chant-des-oiseaux1-51228.html
https://www.bruit.fr/images/acoustique_techniques/AT61_web-16-19_compressed.pdf
https://www.permafutur.fr/le-sonic-bloom#:~:text=Au%20printemps%20et%20en%20automne,et%20la%20fructification%20des%20plantes.
https://www.cairn.info/le-ravissement-de-darwin–9782359251678-page-5.htm